Il est certainement le personnage historique qui symbolise le mieux, à lui tout seul, la Renaissance et son effervescence artistique, philosophique et scientifique. Curieux de tout, il fera preuve d’une créativité sans limite – ou presque. Après avoir signé la biographie de Steve Jobs, Walter Isaacson s’attaque à Léonard de Vinci, personnage haut en couleur, bien que peu gâté par la nature puisqu’il était à la fois enfant illégitime, homosexuel, gaucher, végétarien, affichait de problèmes de concentration… Basé sur les milliers de pages des carnets qu’il a laissés et de nouvelles découvertes sur sa vie, son œuvre et ses inventions, Isaacson nous explique par le menu comment son génie s’est décuplé grâce une curiosité de tous les instants, son étonnante capacité à observer ce qui l’entoure doublée d’une inventivité bouillonnante. Les 600 pages de cet ouvrage sont également ponctuées de croquis et reproductions en couleur afin d’étayer son propos. Tout simplement brillant !

 

Éditeur : Quanto

De : Walter Isaacson

Sortie : 7 mars 2019