On connaissait les produits dérivés vidéoludique du cinéma hollywoodien, qui sont rarement des réussites cela dit en passant, mais on peut aussi trouver des jeux directement issue de série TV. Tel est le cas de Narcos, diffusé par Netflix et développé en jeu de stratégie par le studio britannique Kuju Entertainment.

Les amateurs de la série ne seront pas dépaysés. Les acteurs ont prêté leur visage aux protagonistes de pixels et les situations sont fréquemment les mêmes. Le gameplay est d’ailleurs uniquement tourné vers les combats : éliminations de cibles, destructions de stock de drogue, récupération de documents, protection de témoin, etc. Au lancement du jeu, la comparaison avec Xcom se fait assez naturellement : deux équipes ennemis s’affrontent sur une petite carte quadrillée. Le joueur observe le théâtre des opérations vu du dessus et déplace ses pions à tout de rôle moyennant des crédits de point d’action limités. Comme une partie d’échec, il faut anticiper le mouvement des antagonistes et visualiser sa stratégie avec de la hauteur. On a rarement fait mieux comme dispositif. Toutefois, contrairement à Xcom, il n’y a pas de gestion. L’action est l’unique moteur de Narcos. C’est assez dommage, car l’ensemble est relativement répétitif. Peut être eût-il été de bon ton d’étoffer la jouabilité avec autre chose le tir au fusil. Quoiqu’il en soit, Narcos n’est pas décevant, loin de là. Les graphismes sont très joli et la difficulté bien dosée. En Outre, le jeu se distingue des autres titres du genre avec une très courte phase en temps réel lors des contre-attaques. La camera passe alors à la troisième personne et c’est uniquement l’habilité du joueur qui fait le reste. l’idée est bonne mais la mise en pratique peut parfois être frustrante tellement le résultat dépend de sa propre concentration. Autre caractéristique, il est possible de jouer des parties en contrôlant soit le cartel, soit la DEA.

Éditeur : Kuju Entertainment / Curve Digital
Genre : strategie
Plateformes : Xbox One, PS4, Switch
Sate de sortie : déjà disponible