dbs

On ne vous apprendra rien en disant que l’univers de Dragon Ball est devenu une véritable institution depuis sa création par Akira Toriyama il y a 30 ans : 250 millions d’exemplaires vendus dans le monde, 45 jeux vidéo développés depuis 1986, 4 séries animées représentant pas moins de 638 épisodes, ainsi qu’une vingtaine de films. Écrit et supervisé par Akira Toriyama lui-même, ce nouveau film — classé #1 au box office à sa sortie au Japon et 3ème plus gros succès d’animation aux États-Unis — suit la narration directe de la dernière série en date Dragon Ball Super, démarrée en 2016. Goku et Végéta doivent affronter le Super Saiyan Légendaire Broly, un nouvel ennemi au pouvoir tellement démesuré qu’il pourrait anéantir l’univers s’il ne parvient pas à le contrôler. Or ce dernier est animé par une rage folle contre Goku, distillée par son père depuis son plus jeune âge. Le film fait preuve d’une qualité graphique époustouflante, notamment lors des combats qui donnent lieu à de véritables déchaînements visuels, mais trouve néanmoins son équilibre entre une bonne dose d’humour (chose nouvelle), des explosions d’effets en tout genre, des transformations multiples (avec changements de couleur de cheveux comme il est bien sûr de tradition), de scènes de destruction d’une rare violence et de boules d’énergie qui fusent de toute part lors de puissants Kamehameha. S’il puise ses racines dans la littérature chinoise fantastique telle que Le Voyage en Occident et les films de Kung-fu de Jackie Chan, Dragon Ball a su créer sa propre mythologie, mettant en avant des valeurs comme le courage, la ténacité face à l’adversaire, l’abnégation et l’amitié, le tout baignant dans un humour potache des plus rafraîchissants et des combats titanesques exaltants. De plus, Toriyama a eu l’intelligence de faire évoluer ses personnages à l’image de son lectorat : ils vieillissent, fondent des familles, font face à de nouvelles problématiques, tout en continuant à devenir toujours plus puissants et à affronter des adversaires aux pouvoirs chaque fois encore décuplés. Ce nouveau crû ravira les fans à coup sûr.

Genre : animation, manga

Distributeur : Wild Bunch

De : Tatsuya Nagamine

Avec les voix françaises de : Patrick Borg (Goku & Bardock), Éric Legrand (Vegeta), Philippe Ariotti (Freezer & Piccolo),  Mark Lesser (Broly)

Sortie en salles : 13 mars 2019

_Still131