captain-marvel-1

Avec ce 21ème film inscrit au « Marvel Cinematic Universe », la Maison des idées infuse une bonne dose de girl power dans son univers, ce après le succès de Black Panther l’an dernier et avant l’arrivée du premier super-héros ouvertement gay avec Les Éternels (d’après le comics de Jack Kirby). Il faut dire que Marvel se devait de rattraper son retard après la sortie de Wonder Woman chez DC, même si Marvel avait déjà lancé son offensive féminine avec deux séries : Agent Carter et Jessica Jones. C’est l’oscarisée Brie Larson (Room, Kong: Skull Island, Don Jon, States of Grace) qui endosse le costume de Carol Danvers, jeune pilote humaine ayant hérité de pouvoirs cosmiques suite à l’attaque d’un vaisseau Kree, une race d’extra-terrestres supérieure qui étend sa domination sur la galaxie sous l’impulsion de l’Intelligence Suprême, une sorte de conscience collective (campée par l’excellente Annette Bening) qui préside sans partage aux destinées de l’empire Kree en pleine guerre contre les Skrulls, une autre race d’extra-terrestres arborant une peau verte et des caractéristiques physiques reptiliennes. Mais grâce à leur pouvoir de « métamorphe », ils peuvent changer leur apparence à volonté et ainsi infiltrer n’importe quelle planète sans être repérés. Ramenée sur Hala, la planète-mère des Kree par le scientifique dénommé Yon-Rogg (Jude Law), avec la mémoire totalement effacée afin de devenir une arme docile entre les mains de l’Intelligence Suprême, « Vers » (son nouveau nom Kree) débarque sur Terre (au début des années 90) en suivant la piste de Talos (Ben Mendelsohn) et de ses acolytes Skrulls. Elle va rapidement tomber sur Nick Fury (Samuel L. Jackson), membre de l’organisation SHIELD ainsi qu’une nouvelle recrue (dont on taira le nom pour l’effet de surprise) et va également vite comprendre que les choses sont plus compliquées qu’il n’y paraît.

null

Succès immédiat dès sa sortie malgré des critiques haineuses venant des haters avant même qu’il n’aient pu visionner le film, on a également la confirmation que le personnage de Captain Marvel joue un rôle-clef dans Avengers 4 : Endgame (sortie en salles le 21 avril prochain) avec l’affrontement final contre Thanos, le titan fou qui maîtrise les terribles pouvoirs que lui confèrent les fameuses gemmes de l’infini, comme celui d’éradiquer la moitié de la galaxie d’un simple claquement de doigt (cf. Avengers 3: Infinity War sorti l’an dernier). Outre une galerie de personnages impeccablement interprétés et une réalisation bien équilibrée entre un scénario ciselé et des scènes d’action badass, une des plus grandes réussites du film est de parvenir à intégrer le personnage de Captain Marvel en finesse à la lumière de nombreux éléments qui s’imbriquent ensemble seulement aujourd’hui. Vivement la suite !

Genre : science fiction, action

Distributeur : Marvel Studios / Disney

De : Anna Boden et Ryan Fleck

Avec : Brie Larson, Jude Law, Samuel L. Jackson, Annette Bening, Ben Mendelsohn, Gemma Chan

Sortie en salles : 6 mars 2019

_Still009