En 1972, à l’intérieur d’une petite église de Los Angeles, Aretha Franklin s’apprêtait à enregistrer Amazing Grace, l’un des plus grands albums gospel de tous les temps. C’est Sydney Pollack qui filme l’enregistrement de cet album devenu mythique, avec quelques problèmes techniques qui surviennent (comme des mauvais claps de début et de fin empêchant d’avoir l’image synchronisée avec le son). À l’issue du tournage épique car en condition de direct, Pollack se retrouve avec plus de 20 heures de bandes, un véritable casse-tête de montage, et le réalisateur de Tootsie passe à un autre projet cinématographique : Nos plus belles années avec Barbra Streisand et Robert Redford. Le matériel termine dans des cartons de la Warner Bros pour être finalement oublié. Voilà qu’aujourd’hui, 46 ans plus tard, grâce au producteur Alan Elliott qui s’est battu pour déterrer ces enregistrements et terminer le montage, un film d’1h27 sort enfin. On y retrouve l’ambiance quasi mystique de l’enregistrement où, quatre ans après l’assassinat de Martin Luther King, Aretha Franklin chante sa foi inébranlable devant un public en transe et en pleurs. Le projet avait été pourtant mis en berne en 2011 car Aretha Franklin ne voulait plus en entendre parler, mais suite à son décès, une projection a été organisée pour les ayants droit à Détroit et le feu vert a finalement été donné. Attendez-vous à être littéralement transportés par ce documentaire magnétique qui a conservé le grain de la pellicule d’origine pour notre plus grande joie.

Le coffret vinyle intégral Amazing Grace : The Complete Recordings vient d’être réédité

Genre : documentaire

Éditeur : CGR Events

De : Sydney Pollack

Avec : Aretha Franklin, Révérend James Cleveland

Sortie en salles : projections exceptionnelles du 6 au 10 juin dans plus de 100 salles françaises