Après Mister Miracle sorti en mai, c’est un autre titre de Tom King qui débarque chez Urban Comics : le galactique Omega Men (The End Is Here #1-12), l’un des premiers travaux de l’auteur chez DC en 2016 (dont l’année avait été assez fantastique avec Vision, Batman: Rebirth, Sheriff of Babylon). Si les critiques n’étaient pas rendez-vous à sa sortie et que l’éditeur a souhaité l’arrêt de la série au bout de six numéros, ce sont les lecteurs anglo-saxons qui sont alors montés au créneau pour permettre de poursuivre le titre. Sous le trait de Barnaby Bagenda, les Omega Men sont une bande de terroristes cosmiques qui veulent coûte que coûte révéler aux yeux de tous les secrets de l’alliance interplanétaire du système Vega, appelée La Citadelle. Celle-ci gère l’extraction du Stellarium, un minerai permettant d’éviter aux planètes d’exploser, comme Krypton, quitte à recourir à l’esclavage et au génocide des opposants. Afin de les arrêter, les Omega Men n’hésiteront pas à menacer de transformer le White Lantern Kyle Rayner qu’ils retiennent prisonnier en une véritable bombe ! Certains ont pu dire que qu’Omega Men était « le roman graphique le plus sous-estimé du siècle ». À vous de juger !

 

Éditeur : Urban Comics

De : Tom King, Barnaby Bagenda

Sortie le : 14 juin 2019