21 ans, c’est l’âge de la majorité universelle, on le sait, mais c’est aussi et surtout 21 ans de solidarité avec une nouvelle édition des Solidays. Cette année, les cœurs risquent de battre encore plus fort, avec une programmation plus qu’étoffée. De la scène montante avec Angèle, Tamino, Ninho, en passant par des classiques comme Hocus Pocus ou encore Suprême NTM, le ruban rouge promet d’être bien porter une nouvelle fois !

Le 21, 22 et 23 juin l’Hippodrome de Longchamp ne tiendra plus en place. Après une édition anniversaire à succès célébrant les 20 ans du festival avec 25 millions d’euros récoltés pour la recherche contre le virus du VIH, les Solidays reviennent et comptent bien nous régaler encore fois. Forcément, il faudra faire aussi bien voire mieux cette année et l’événement à plus d’une corde à son arc pour y parvenir. Pour nous faire danser, on pourra compter sur la pop ravageuse et faussement candide de la Belge du moment Angèle, sur la disco réanimée de Corine ou sur Cléa Vincent pour des « Nuits sans sommeil ». Solidays, c’est aussi le retour des freaks que l’on adore avec la rave fantomatique de Vladimir Cauchemar et le duo Sud-Africain Die Antwoord à ne surtout pas rater puisque leur cinquième album devrait être leur dernier. Toujours plus proche des classiques, le festival rassemblera les grands de la scène urbaine française des années 90 avec notamment le plus américain des groupes de rap français Hocus Pocus et son hip-pop jazzy. On vous aura prévenu !

Toutes les infos et programmation complète sur : www.solidays.org