Cette année, on n’y résistera pas. Désigné comme le festival européen de musiques électroniques le plus innovant, le AVA festival revient pour une cinquième édition les 31 mai et 1er juin 2019. Belfast la créative accueillera une nouvelle fois des pointures du domaine pour un événement se démarquant également par son intérêt pour les arts numériques et la réflexion musicale, à travers conférences menées par les noms du moment : l’alien Ben UFO et sa musique intergalactique ou encore le Berlinois Len Faki.

Côté programmation, on ne sera pas où donner de la tête. On fera un bond dans les années 80 avec Motor City Drum Ensemble, Horse Meat Disco ou encore Palms Trax. À l’opposé, on partira à des années-lumière avec l’excellente Avalon Emerson, ex-développeuse informatique qui a reconverti ses bruitages de machines aux platines. La fièvre du samedi soir nous prendra assurément le 1er juin avec les sets de la désormais iconique Honey Dijon, l’univers ultracoloré d’Eclair Fifi, mais aussi la nébuleuse house-disco de Krystal Klear (qui vient tout juste de signer un remix génial du dernier hit de Mark Ronson avec Lykke Li). En tant qu’incubateur de la scène électro émergente et de la scène artistique, le AVA festival promet de transformer ses murs avec des installations visuelles exceptionnelles et notamment une warehouse placée sous le thème de la dystopie, très 1984 de Georges Orwell. L’endroit idéal pour assister au deux afterparties qui promettent d’être légendaires avec pour maîtres de cérémonie deux génies Irlandais: Comby et Brame & Hamo.

 

Informations et programmations complètes sur : avafestival.com